Livrets

Cette formule, inaugurée avec le livret « Chers, trop chers médicaments », obéit à une maquette implicite basée sur deux considérations paradoxalement opposées :
• La nécessité, pour traiter certains sujets, de rassembler au sein d’une même production le traitement de thèmes trop nombreux pour tenir dans le format « cordel », lui-même limité à un recto verso A4
• L’obligation, néanmoins, de traiter chacun de ces thèmes à l’intérieur d’un format restreint. Le but est la fois d’éviter de lasser un lecteur supposé non spécialiste, mais aussi, par l’effet de la concision, donner un caractère percutant à la pensée ainsi exposée.
La formule livret de 16 pages, dévolue chacune à un thème, avec une police de 16 à la composition sur Publisher (ce qui équivaut, à l’impression, à 12 en lecture définitive) s’est alors tout naturellement imposée.
Mais comme il n’est de bonnes règles sans exceptions :
• Pour au maximum deux thèmes, plus ardus ou plus conséquents que les autres, tolérer qu’ils soient traités chacun sur deux pages au lieu d’une
• Pour trois d’entre les thèmes, toujours au maximum, tolérer une police plus petite, de l’ordre de 12 sur Publisher.
Moyennant quoi, les trois premiers livrets – Prix des médocs, OGM, Sécu –, tous bâtis sur ce modèle, ont rencontré un succès plus qu’honorable (le plus ancien se range au 7ème rang de fréquentation de l’ensemble des productions du site). Le quatrième, en revanche, consacré aux Complémentaires santé s’est affranchi de cette maquette, chacun des thèmes, sans exception, s’étant étalé sur deux, voire trois pages.
Nul doute que la formule soit destinée à connaitre de nouvelles évolutions. L’essentiel reste de les accueillir sans esprit de système.


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 8 décembre 2017
par  Outils du soin

4 Santé : en finir avec les complémentaires - Livret N°4

Après notre livret sur la Sécu, c’est au tour des complémentaires santé. Elles jouent elles aussi un rôle dans la protection sociale mais devant la diversité des organismes et des contrats, nous avons bien du mal à nous y retrouver. A commencer par les définir : mutuelles ou assurances, quelles (...)

mercredi 8 février 2017
par  Outils du soin

3 Notre Sécurité sociale - Livret N°3

Après nos deux précédents livrets – « Chers, trop chers médicaments » – et « OGM, thérapies géniques, de l’agriculture à la médecine : manipuler les gènes, est-ce utile ? » – les Outils du soin s’attaquent, pour leur troisième, à une question placée au cœur de l’actualité : « Notre Sécurité sociale ».
Il existe (...)

mercredi 10 août 2016
par  Lucien Farhi

2 OGM, thérapies géniques, de l’agriculture à la médecine : manipuler les gènes, est-ce utile ? Livret N°2

Notre second livret traite d’un sujet controversé : les manipulations génétiques en agriculture et en médecine, les deux domaines d’élection concernés par les applications issues de la nouvelle science apparue au XXème siècle : la biologie moléculaire.
Agriculture et médecine possèdent chacune ses OGM (...)

dimanche 12 juin 2016
par  Lucien Farhi

1 Chers, trop chers médicaments - Livret N°1

L’industrie du médicament serait devenue la plus rentable de la planète. Notre livret le rappelle : pour s’en tenir à l’exemple de la France et de ses entreprises, le profit de la seule SANOFI est égal au déficit de l’Assurance maladie entière...
Notre cordel, sur le "trou de la Sécu", interrogeait (...)

Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 48 prochains mois

Annonces

Pour les migrants !

Cévennes, terre de refuge...


Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 17 octobre 2018

Publication

404 Articles
54 Albums photo
35 Brèves
Aucun site
24 Auteurs

Visites

191 aujourd’hui
121 hier
80373 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés